Alitalia, le plan consiste à “vendre”. Vendredi le jour de l’offre

Ce n’est pas seulement une forme, mais aussi une substance: un plan industriel présuppose une bonne entreprise, un délai raisonnable, des objectifs de développement. Le plan en préparation, qui sera prêt d’ici juillet, ne peut prévoir ni le développement ni le raffinement, mais seulement les activités d’efficacité qui rendent le complexe commercial attrayant pour un acheteur.

Le travail de ces semaines, grâce à une équipe de nouveaux gestionnaires, est de caractériser l’offre, de la promouvoir avec une politique rentable et de rendre la structure plus efficace même en réduisant les coûts. Le plan sera également basé sur la valorisation de Fiumicino et Linate, considérés par les commissaires comme les deux points forts du réseau Alitalia.

La prochaine date indiquée dans le calendrier de la procédure est le 21 juillet, vendredi, lorsque les propositions non contraignantes sont attendues par ceux qui, compte tenu de la première salle de données, vont se dérouler. Comme dans la première phase, aucune communication publique ne sera donnée, peut-être même le nombre d’enveloppes reçues. Le plan de vente, alors approuvé par le ministère du Développement, deviendra le fond de la deuxième phase de la compétition qui, au moins avec espoir, conduira à des propositions contraignantes qui seront soumises entre le 28 septembre et le 5 octobre. Par la suite, s’il y a des candidats, il continuera avec la négociation exclusive jusqu’à la cession.

Mais un risque que personne ne se cache, c’est que la course peut éventuellement être déserte, tout commence de tête en tête.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *